« THE LIGHTHOUSE » : DU GRAND ART !


THE LIGHTHOUSE

Un film de Robert Eggers avec Willem Dafoe, Robert Pattinson

sortie le 18 décembre 2019

L’HISTOIRE

Dans les années 1890, deux gardiens de phares viennent relever l’équipe précédente sur un îlot éloigné des terres. Ils doivent y rester quatre semaines mais la tempête empêchera le bateau de venir les chercher. Le plus vieux des deux cache un secret que son assistant voudrait connaître.

L’AVIS

Prix du jury à Deauville, Prix Fipresci, ce film arrive avec des prix prestigieux sur les écrans et c’est mérité. Maintenant est-ce que les spectateurs vont accepter de voir cette confrontation très théâtrale, dans un presque huit clos, en noir et blanc ? On l’espère car The Lighthouse est incroyablement fascinant, magistralement mis en scène et joué par deux acteurs exceptionnels. On savait que Pattinson était un grand acteur – Cosmopolis, The Rover – oublié les films qui ont fait sa gloire, il a vieilli, il est impressionnant dans ce personnage d’Epraim Winslow et de ce qu’il a dû endurer pour jouer ce rôle. Quant à Dafoe, on sait jusqu’où il peut délirer ! Le scénario est inspiré d’Edgar Poe, Herman Melville, Robert Louis Stevenson, Samuel Taylor Coleridge. Film de genre, Eggers après The Wich sait raconter avec un vrai talent des histoires fantastiques. La photo en noir et blanc, en 35 mm, évoque l’esthétique du XIXème siècle. Jarin Blaschke le chef opérateur, celui de The Witch, a dû résoudre sûrement des problèmes complexes pour arriver à un tel résultat d’excellence ! Tout le film a dû poser des difficultés et le résultat est là : The Lighthouse est sombre et ensorcelant. Dès le premier plan en 4/3 avec l’étrave du bateau qui fend la mer et un phare qui gémit, on comprend qu’on ne sortira pas indemne de cette aventure en terre inconnue, comme les deux protagonistes sur cette île du bout du monde ! Voilà un étrange voyage à faire et une expérience angoissante et sacrément excitante à vivre ; du grand art !

Articles similaires

Laisser un commentaire