UA-159350346-1

« UN MONDE INVISIBLE » : VOX CANTORIS – ENSEMBLE IRINI

VOX CANTORIS – ENSEMBLE IRINI

sortie début novembre 2021

Il y a à peine un mois à la question croyezvous en Dieu ? 51 % des français sondés répondaient non ! Cette énigme ne se posait pas il y a quelques siècles et grâce à cette mythologie céleste, des chefs-d’œuvres ont été créés. Des cathédrales, des couvents sont sortis de terre pour l’adorer et des musiques, des chants, ont été écrits pour le vénérer.

PSALMUS est un label de la musique sacrée, dédié uniquement à la redécouverte de ce répertoire.  PSALMUS s’exprime : « Du chant grégorien des premiers siècles jusqu’à la création contemporaine, la musique sacrée tente d’exprimer l’indicible. Dans des langages et des styles très divers, elle contribue à ouvrir une porte entre la terre et le ciel. Capable d’une puissance évocatrice extraordinaire, d’un lyrisme qui n’est pas uniquement réservé à l’opéra, elle chante l’âme humaine dans ses élans vers son créateur. Dans les répertoires du moyen-âge, de la Renaissance, Baroque ou plus tardifs, la musique sacrée recèle de nombreux trésors. Si certains sont déjà connus, maintes œuvres peuvent cependant être revisitées avec bonheur par des artistes aptes à saisir l’âme de cette musique. D’autres, parfois de véritables chefs-d’œuvre, dorment encore dans des bibliothèques ou des sacristies, et n’attendent qu’à être révélées au grand public. » Telle est la mission que s’est donné ce producteur.

L’ensemble Vox Cantors de Jean-Christophe Candau propose Les Vêpres de Saint Jacques en Nouvelle Espagne (PSAL039). Ce sont des psaumes mêlant la monodie à de splendides polyphonies allant jusqu’à 11 voix. Ce sont des musiques inédites qui nous transportent dans un monde sonore étonnant et comme le dit Jean-Christophe Candau « de nous conduire vers un monde invisible ». On le suit sans problème et avec bonheur. Á écouter pour partir dans ces ailleurs inconnus…L’album est lui-même un suberbe objet de collection.

Le label PARATY offre lui un cd de l’Ensemble Irini dirigé par Lila Hajosi (Paraty 821107) avec une œuvre du compositeur franco-flamand Roland de Lassus (1532-1594) Prophetiae Sibyllarum et des Pièces Lithurgiques de Constantinople arrangées par  Lila Hajosi. La directrice de l’ensemble s’exprime : « La Musique ici est un chemin de conversion pascalienne, celui du convertere, se tourner en dedans, dans une contemplation de sa part d’infini. Il s’oppose résolument au divertissement, obsession de notre société de consommation, ce divertere, qui nous force à nous tourner en dehors tirant l’être hors de lui-même dans une perpétuelle et aliénante fuite en avant. L’Art , je le crois, ne devrait jamais devenir divertissement. » Bigre, faisant parti des 51%, lorsque j’écoute ces musiques, j’entends des voix, de belles voix, qui font de la belle musique et qui me ravissent.

Désolé, chère Lila, il m’arrive d’écouter votre Ensemble Irini en prenant mon café ou en préparant un repas pour des amis ; il me donne du plaisir et qu’importe ce que les textes disent et les intentions sous-jacentes de tels ou tels directeurs de conscience. O Sidera m’enchante par ces qualités vocales et c’est bien suffisant. Oui nous ne sommes plus à la Renaissance, de cette peur du péché originel, et de toute cette mythologie qui a fait naître ces superbes musiques. Que vous vous attachiez au contexte, il en va de soi c’est tout à fait justifier pour recréer es ouevres. Mais quant à moi, pauvre pécheur,  je suis prêt à consommer sans modération l’Ensemble Irini , comme un divertissement de qualité, et je conseille au lecteur d’en faire de même pour son plus grand plaisir et sans état d’âme. Amen !

Articles similaires

Laisser un commentaire