« SONIC THE HEDGEHOG » : Le Retour de Jim Carrey !

Sonic the Hedgehog

un film de Jeff Fowler avec James Marsden, Tika Sumpter, Jim Carrey

sortie le 12 février 2020

L’HISTOIRE

Sonic (Ben Schwartz), un hérisson anthropomorphe bleu d’un autre monde, vient sur Terre pour échapper à des forces malveillantes qui cherchent à exploiter sa puissance de super-vitesse. Après avoir accidentellement provoqué une panne de courant massive et se cacher dans la ville de Green Hills, Sonic est ciblé par le gouvernement qui engage le scientifique tyrannique Docteur Robotnik pour le traquer. Pendant ce temps, l’ex-officier SFPD, devenu shérif de Green Hills, Tom Wachowski, rencontre Sonic et décide de l’aider à échapper à sa capture, à récupérer ses anneaux et à empêcher Robotnik d’utiliser les pouvoirs de Sonic pour la domination du monde.

L’AVIS

Après bien des vicissitudes sur le bleu, la représentation du hérisson, le film sort enfin. Jeff Fowler est un spécialiste de l’animation et avait été récompensé par un Oscar pour son court-métrage Gopher Brook en 2004. Il a participé à de nombreux films dont le dessin animé du fameux livre Max et les Maximonstres. Sonic est son premier long métrage. Mélange d’animations, de vues réelles, le travaille est très très bien fait, les effets visuels sont étonnants, mais c’est surtout la performance de Jim Carrey dans le rôle du docteur diabolique qui est impressionnante. Il apporte sa folie, ses incroyables mimiques au film et les dialogues sont toujours aussi savoureux dans sa bouche qu’on croirait qu’il les invente au fur et à mesure des scènes. Il est prodigieusement drôle et c’est un plaisir de le revoir sur le grand écran. Bon on n’est pas dans un film d’art et essai ; c’est un film pour les nostalgiques, les accrocs, du héros de la série de jeu vidéo de Sega. Il y a eu déjà des dessins animés etc etc… à la fin du film on annonce le prochain avec bien sûr la présence de Tails, le renard à deux queues. La musique de Junkie Xl, JXL Antonius Holkenborg est vraiment trop envahissante, on sort de la salle la tête fracassée. Il avait composé des musiques bien plus intéressantes comme celle de Brimstone, Mad Max :Fury Road. Il connaît bien les univers des jeux vidéo mais là il est dans un film. Sa musique n’apporte pas un autre discours et ne fait que renforcer ce qu’on voit à l’image, elle est pléonasmique, tout le contraire d’une bonne musique de film. Sonic sort pour les vacances de février des collégiens, ne doutons pas que le distributeur savait pour quel public ce film est fait. Pas de Disney à l’horizon, l’hérisson bleu va sûrement partir sur les chapeaux de roue…

Articles similaires

Laisser un commentaire