UA-159350346-1

« ARCHIVES NATIONALES – JEUNES TALENTS » : MARAIS – FORQUERAY – KAYA – KHOU

60 Rue des Francs Bourgeois, 75004 Paris 4

Samedi 27 janvier 2024, 20h

Özgür Kaya, viole de Gambe, Apolline Khou, clavecin

À cinq jours d’écart nous avons assisté à un récital Viole de Gambe/Clavecin (voir sur le site du Lundi 22 janvier). Lundi c’était Bach, samedi Marais, Forqueray, lundi des professionnels, samedi des jeunes talents, donc malgré la formation, il est inutile de faire de la comparaison, même si Apolline Khou a fait forte impression dans les pièces d’Antoine Forqueray. Les deux interprètes ont fait des études en Grand Bretagne, Özgür Kaya fait partie d’un ensemble – Oriole String Quartet –  où il joue du violoncelle moderne et de la musique plutôt contemporaine. Il aime dit-il la musique baroque française et étudie la viole de gambe. Tant mieux pour notre patrimoine.  Apolline Khou, est déjà une excellente claveciniste, elle a obtenu de nombreux prix internationaux, son heure de gloire ( ?) c’est d’avoir interprété en solo de la musique baroque anglaise devant le Roi Charles III! Marin Marais est très apprécié du public depuis que Jordi Saval l’a mis au goût du jour avec le film d’Alain Corneau, Tous les Matins du Monde et c’est toujours un plaisir de réentendre quelques œuvres devenues célèbres. Allez-y jeunes gens jouez Marins Marais, Roland Marais, Jean de Sainte-Colombe !

Mais pourquoi toujours citer ce poème de Baudelaire – L’Invitation au Voyage – dès qu’on fait un voyage ou dans le temps ou en musique ?!! La littérature française est assez riche…Au XVII-XVIII ème siècle, par exemple, il y a de bons poèmes qui auraient-pu servir à votre introduction, surtout que votre récital n’était pas qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté ! Vous auriez pu dire bien des choses en somme ! De nombreux poètes auraient accompagné votre talent, pour votre sympathique concert ! De Viau, Malherbe, d’Urfé ? Saint-Amand…Par exemple, avec Marin Marais et son monde, pour un duo…  Pour t’élever de terre, homme, il te faut deux ailes, La pureté du cœur et la simplicité ; Elles te porteront avec facilité, Jusqu’à l’abime heureux des clartés éternelles ; Celle-ci doit régner sur tes intentions, Celle-là présider sur tes intentions….À méditer. Bon cet auteur lui est toujours très présent dans notre panthéon national des écrivains. Alors pour votre prochain concert, laissez Baudelaire à Duparc, à Charvet…

Le prochain concert : samedi 3 février, 20h, aux Archives Nationales avec le Trio Aloysius dans Mendelssohn et Ravel

Pour toutes informations et aider l’association Jeunes Talents : www.jeunes-talents.org/nous-soutenir